AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Professeur Liang Shan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liang Shan



Messages : 33
Date d'inscription : 09/05/2013

MessageSujet: Professeur Liang Shan   Jeu 9 Mai - 19:05


feat. Hong Meiling, de Touhou (un jeu video)


Carte d’identité du personnage
Nom : /
Prénom : Liang Shan
Surnom : Yan
Âge : 30 ans
Sexe : Femme
Sexualité : Bisexuelle
Statut : Professeur de duel
Deck : Maîtres dragons élémentaires


Histoire
L'enfance :

Liang Shan a vécu une enfance heureuse dont elle n'a absolument pas à se plaindre, elle est née à Hanoï, au Vietnam, d'un père et d'une mère aimants d'origine chinoise. Ces derniers ayant déménagés un peu avant leur mariage pour permettre à monsieur Shan de laisser un peu de distance entre lui et sa carrière sportive et se consacrer à sa famille. La petite rouquine est la cadette d'une famille de trois filles et déjà très jeune, elle et sa sœur aînée avaient une inclinaison naturelle pour les arts-martiaux, tandis que la petite dernière, plus fragile, se consacrait au Duel de monstre avec sa mère...

Le surnom "Yan" de Liang commença à lui coller à la peau à cette époque, dix ans à peine et la voici déjà championne junior de kung-fu dans sa région, avec son aînée de deux ans en deuxième place. Une rivalité qui va durer longtemps entre elles et qui les pousseront toutes les deux à se surpasser, mis à par cela, cette petite enfance ne sera pas d'un grand intérêt, si ce n'est le jour où notre mini Bruce Lee touchera à une carte pour la première fois. Contrainte d'accompagner sa petite sœur à un tournoi de duel dans des circonstances désagréable pour elle, Liang sera d'abords obligée d'observer ce jeu étrange, utilisant des cartes de monstre, de sort et de piège pour remporté la victoire sur un adversaire, puis, avec le temps, délaissera les compétitions et tournois sportifs au profil des duels, au grand damne de l'aînée avec qui, un écart se creusait... Un écart qu'il sera malheureusement impossible à rattraper. Une fois adulte, ces deux-là ne se parlerons pratiquement plus.

Notre héroïne aimait jouer aux cartes ainsi que les arts-martiaux, mais pas assez pour passer sa vie à combattre et s'exhiber sur des tatamis. Elle espérait un jour avoir des amis, se marier et peut-être fonder une famille... Du point de vue de Yan, Duel de monstre était un hobby plus facile pour atteindre ces buts, avec sa vision immature de l'époque. C'est à l'âge de quatorze ans qu'elle entre à la Duel academia CHINA avec sa plus jeune sœur, âgée de douze ans.


La duel academia CHINA :

L'académie se situe à Pékin, la capitale de Chine. Pour permettre aux enfants de fréquenter l'établissement, les parents décidèrent de déménager à nouveau, forçant du même coup à prendre avec eux, une aînée fort mécontente à l'idée de perdre ses amis, ses rivaux et ses habitudes sportives. Au début du moins, car avec le temps, elle réussi à trouver ses marques exactement comme Mr. Shan l'avait fait avant elle, après tout, il avait lui aussi été champion de Chine deux années de suite avant son mariage et dû tout sacrifier pour élever ses enfants. Nous allons donc mettre cette partie de l'histoire de côté pour se focaliser uniquement sur Liang et sa benjamine, Nao...

En première année, les deux gamines durent faire face à de toutes nouvelles facettes de la vie : Les autres filles, pour la plupart des joueuses confirmées, autant que les garçons, qui n'avaient pas d’intérêt que pour leur talent de duelliste, mais aussi le charme féminin manifeste qu'elle avaient toutes les deux. Il faudra un temps record pour que Yan se lie d'amitié avec l'un d'eux, un jeune homme de la même promotion qu'elle, qui deviendra son meilleur ami alors que la petite Nao, elle, sera véritablement vedette de tout un groupe de jeune fille et " changera de petit ami aussi souvent qu'on prend sa douche après une journée éprouvante " comme se plaira à le définir notre étudiante à la chevelure écarlate. En gros, elles eurent leurs lots de rencontrer, bonne comme mauvaise, durent faire la différence entre vraies et fausses camaraderies, apprendre ce qu'es l'amour et que leur réservera l'avenir... Ce que toutes les ados apprennent à cet age-là quoi.

Pour en revenir à l'aspect duel, puisque c'est le but de ce chapitre, nous dirons qu'au départ, Nao avait l'avantage sur Yan pour avoir développé ses connaissances et sa pratique bien avant sa cadette, de fait, même si elle était plus jeune, Nao était classée une classe au-dessus, à l'équivalent d'une Jaune Râ. Mais souvenez-vous de la rivalité qu'entretenait Liang et sa grande soeur pendant les compétitions sportives... Vous comprendrez vite qu'elle n'est pas du genre à se laisser distancer, à force d'effort et soutenue par son ami, en trois ans à peine, elle rattrapait le retard et devenait l'une des plus fortes de sa classe.

Les deux Shan se retrouvaient l'une face à l'autre pour un duel où la gagnante serait sélectionnée pour un échange scolaire. Nao l'emportât malgré les efforts de Yan. Mais ce fut un des plus beaux duels vu à l'Academia CHINA. Trois années plus tard, Liang Shan n'avait plus rien à envier aux connaissances et à la pratique de sa frangine et pouvait même prétendre affronter l'élite de l'école : Les douze Dévas. Il s'agit de la crème de la crème à l'académie chinoise, chacun des élèves de cette classe spéciale était naturellement du niveau équivalent au Bleu obélisque, mais pas seulement... Ils avaient aussi la chance de pouvoir être directement recommandés comme professionnels dès qu'ils auraient obtenus le diplôme et ce, contre de toutes petites conditions...

Ne jamais perdre un seul duel et avoir des notes supérieurs à quatre-vingts pour cent dans toutes les branches théoriques. Ils devaient être aussi au moins en quatrième année. Yan s'était fixée pour objectif de battre l'un de ces Dévas... Ce ne fut pas facile !


Les douze Dévas :

Il faut le dire tel que les faits le sont... La plupart des Dévas sont de très bons duellistes, mais avant tout, des enfants issus de milieux aisés ayant des parents particulièrement fortunés. Majoritairement des garçons, considérant la société chinoise, il y avait toutefois une fille parmi eux, elle fut celle qui permit à Yan, Nao et l'ami de Yan, dont nous tairons le nom dans toute cette biographie d'avancer vers un autre niveau et de nouvelles perspectives d'avenir.

Cette fille organisera une rencontre entre eux trois et trois membres des Dévas, la raison ? Tout simplement par révolte... Pourquoi ces individus moins talentueux auraient droit à plus de privilèges ? Parce qu'ils avaient plus d'argent ? Est-ce juste ? Non, bien sûr que non. Pour éviter que la réputation de l'école et du groupe de Dévas ne soit ternie par un défi imposé par les autres élèves et refusé sans aucune raison valable, le conseil de l'école n'eût d'autre choix qu'accepter la rencontre et devinez quoi ? Notre trois héros l'emportèrent haut la main. Ils furent intégrés à l'élite et les préjugés comme quoi, seul les riches pouvaient avoir une chance d'intégrer le parcourt pro définitivement abandonnés. C'est trois ans plus tard que Yan pût rencontrer le directeur Sheppard, qui tenait les reines de la Duel academia japonaise, enfin, plus exactement, elle le vit de loin pendant l'exceptionnelle remise de diplôme de sa fin de sixième année. Tous les directeurs du monde s'étaient rassemblés, ou presque du moins puisqu'ils y avait quelque absents... Après ça, le parcourt pro pût commencé pour Liang Shan, Nao Shan et leurs deux amis devenus un couple (le meilleur ami de Liang et l'ancienne Dévas qui les avaient aidés).


Parcourt pro :

Ce parcourt fut court pour Yan. En effet, c'est à ce moment-là qu'elle comprenait ses sentiments pour son ami de toujours, le voir avec cette autre fille avait donné naissance à une terrible jalousie qui allait finir par se transformer en quelque chose de plus malsain et finirait par détruire leur amitié. Elle pris donc soin d'arrêter les duels quelques temps et repris les arts-martiaux pendant environ un an.

Sur les douze duels que Nao livrât dans son parcourt pro, elle n'en gagnât que quatre. Le niveau était incroyablement plus élevé qu'à l'école et malheureusement, elle devait elle aussi arrêter très vite tandis que le couple continuaient à aller de l'avant. Les deux soeurs Shan pouvaient essayer de renouer le contact avec leurs parents et l'aînée qu'elles n'avaient plus vue depuis belle lurette. Contre toute attente, tout se passa particulièrement bien. Nao se mariât même dans l'année avec l'un des garçons avec qui sa plus grande sœur s'entraînait régulièrement au dojo. Quant à Liang... C'était les regrets qui l'avaient envahie. Les regrets de ne pas avoir compris plutôt ce qu'elle ressentait pour "lui" et d'avoir abandonné au lieu de se battre, comme elle en avait l'habitude. Bientôt vingt-deux ans et la voici dans sa chambre, entre deux séances d'entraînement en arts-martiaux à ressasser sans cesse. Savez-vous comment elle s'en ait sortie ?

Elle s'est faite... Tabassée. Oui ! Vous ignorez l'effet que peut avoir une bonne branlée quand on touche le fond. Se fut papa Shan qui lui remis les idées en place par la force. Cette enfant n'avait jamais réussi à fermer sa bouche quand elle le devait, ne s'était jamais retenue de lever les poings quand elle le devait... Pourquoi s'arrêterait-elle maintenant ?! Il n'y a pas de raison, en effet. Alors elle repris ses cartes et confectionnât le meilleur Deck possible... Sans y arriver. Il fallu que la petite Nao lui "donne" son propre jeu pour que celui de Yan atteigne la puissance qu'il a aujourd'hui...

Elle reprit sa carrière professionnelle et gagnât onze duel sur douze lors de la saison préliminaire, avant le championnat mondial. Elle se retrouvât face à face avec son meilleur ami et amoureux secret... Le duel fut intense et elle le gagnât. C'est ainsi qu'elle participera au mondial, mais là, par contre, elle sera éliminée vers les seizièmes de finale. Après cela, "il" la retrouva chez elle et lui fit la plus belle des déclarations d'amour, digne d'un film Hollywoodien... L'autre n'avait servit, en quelque sorte que de "teste" pour lui. Ses véritable sentiments allaient pour cette magnifique rouquine à la langue bien pendue. Ils étaient très heureux, il fut tant de choses pour elle. Ils se fiancèrent et projetaient de se marier et avoir au moins un enfant. Seulement...


Sacrifice :

Il avait beau dire, le jeune homme n'avaient pas envie de s'arrêter là. Ils étaient très bons tous les deux et s'en sortaient très bien. Cependant, s'ils devaient se marier et avoir des enfants, ils devraient pour au moins un temps, arrêter les duels, ne fut-ce que pendant la grossesse de Liang puis pour élever l'enfant jusqu'à ce qu'il soit assez grand. Il prévoyait aussi l'éventualité de faire un second marmot, puis, peut-être un troisième vu les fréquences de relations sexuelles qu'ils avaient... Bref. Ce sujet devint un motif de dispute qui brisât le bonheur de ce jeune couple. Il fallait faire quelque chose et c'est elle qui fit le premier pas : Rompre avec lui et la carrière pro définitivement.

Ce ne fut pas facile. Croyez bien que ce sera la seule et unique fois où Yan se sacrifiera pour satisfaire l'égoïsme d'un homme. Depuis cette époque, ses penchants sont beaucoup plus dominateurs, certes, mais à raison. Lui, il continuât la carrière pro... D'ailleurs, il est peut-être encore classé parmi les meilleurs. Elle n'en sait rien et ne préfère pas savoir à vrai dire. Par la suite, la jeune femme se consacrât pleinement aux arts-martiaux et enseignât même pendant quelques temps. Utilisant l'argent gagné pendant les tournois de Duel de monstre pour racheter le Dojo où son père avait fait ses premiers pas et où ses deux filles les plus âgées surent reprendre sa succession...

Mais attendez... Cette histoire ne se termine pas là ! Liang Shan avait vingt-sept ans quand elle reçut un E-mail de Sheppard. Ce dernier lui proposait un module spécial pour pouvoir enseigner dans une Duel academy... La jeune femme avait tous les atouts, il ne lui manquait que l'aspect pédagogique pour prendre un poste.


Débuts d'enseignante :

Trois ans pour se former en tant que prof. Puis Liang se mit en route pour cette île où les jeunes élèves étaient formés à une carrière de futur pro. Cette année est celle où vraiment, elle mit son talent et son savoir au service des autres... Et cela lui plaisait beaucoup. Le reste de l'histoire est actuellement en cours, vous pourrez la suivre en Rp, ou en faire partie. Que choisirez-vous ?

Caractère
Avant tout, sachez que Liang Shan est une personne particulièrement complexe, autant par sa personnalité que par sa manière d'aborder la plupart des facettes de la vie. Par exemple, elle a un avis bien spécifique pour tout, du moment qu'elle y a déjà réfléchi, chaque fois qu'elle doit analyser quelque chose, un objet ou un concept, elle divise régulièrement la chose en trois... L'une des parties concerne les "plus" tandis qu'une autre représente les "moins", tout à des avantages et des inconvénients à mesurer. Elle parle toujours avec objectivité pour ces deux points, laissant une réflexion plus souple et personnelle de la chose en troisième position... Un exemple tout à fait parlant avec son ou ses decks, elle adore construire des jeux pairs, de quarante ou quarante-deux cartes, rarement plus.

Cela lui permet d'utiliser un ratio stable selon ses propres critères. Septante-cinq pour cent de son jeu (75%) doit être constitué de double, les quinze restant, ne comporterons que quinze pour cent de carte à exemplaire unique, elle ne joue JAMAIS de triple, même pas pour sa as card, en dehors de ces quelques chiffres, comptez que le total de carte monstre, de magie et de piège doit être absolument paire... Un véritable défi pour qui tente de le faire sans être habitué !

En résumé, une description ou une explication complexe se doit d'être parfaitement clair, concise et précise. C'est une des manières de penser de Yan. Cette femme à un esprit ouvert et réfléchi, ce qui se répercute inévitablement sur sa conduite en société et pas qu'en bien... Liang Shan mesure toutes les possibilités qui s'offrent à elle dans tout ce qu'elle entreprend et elle le fait avec une efficacité remarquable. En général, quand elle n'hésite pas à faire des sacrifices pour un ensemble ou un groupe dont elle fait partie directement ou non, pour ça, elle fait preuve d'un don de soit immense et d'une grande générosité. Loin d'être égoïste et d'une franchise à toute épreuve, la jeune femme reste toujours entière et fidèle à ses principes. Liang ne restera jamais de marbre face à une injustice et assumera toujours la pleine conséquence de ses propres erreurs, tous ces points forment un ensemble de qualités plutôt rares.

Cependant, elle a de très nombreux défauts, qui une fois associés à sa large palette de qualité en fond une personne complexe et unique qu'il faudra côtoyer longtemps pour ne serait-ce que prétendre la connaître. Pour rendre hommage à sa manie de toujours dire et interpréter les choses par la "division", nous allons donc diviser le reste de cette description en plusieurs segments...


Au premier abord :

Nous noterons un caractère franc, explosif, impulsif. Liang dit toujours ce qu'elle à dire, que ce soit avec des phrases parfaitement explicites autant qu'avec des "proverbes" de sa terre natale, la Chine, ou en duel. Si le comportement d'une personne envers une autre lui parait intolérable, alors elle n'hésitera pas à s'en mêler, même si elle ne comprend pas toujours les sentiments des deux partis et si elle empiète dans quelque chose de personnel et privé, ce n'est qu'après mûre réflexion qu'elle prend généralement la décision de s'excuser et prendre tous les paramètres en compte, y compris son manque flagrant de tact, bien entendu, elle le fera en privé... Ceci est surtout valable en situation scolaire ou professionnel.

En tant que duelliste, nous avons affaire aux mêmes caractéristiques qu'en temps normal (citées plus haut) à quelques différences près. Le duel est une passion pour notre héroïne, elle le fait toujours en souriant et en profitant du moindre instant pour s'amuser, que ce soit pendant un tournoi où les enjeux sont souvent importants, pendant une partie amicale, un cours pratique ou même pour punir quelqu'un par "la puissance de son Ki dévastateur" comme elle le dit si bien. Globalement, aux premiers abords, Liang Shan est une personne à forte personnalité, qu'on entend souvent rire ou crier, avec une énergie débordante, mais pas trop, mais loin d'être aussi malveillante et diabolique qu'elle le laisse supposer. Pour la personne qui creuse sous cette carapace d'acier.


Sous la carapace d'acier :

Du miel. Il n'y a pas d'autre façon de caractériser Yan sous sa carapace. Une douce sucrerie au coeur fondant, on aurait du mal à y croire, mais pourtant, c'est vrai. Quand une personne traverse la première couche, comprend Liang et parvint à devenir son ami ou plus si infinité, elle révèle une loyauté sans faille, s'offrant sans retenue pour l'élu(e) de son coeur, en tant qu'ami(e) intime ou non. L'amitié et l'amour étant deux trésors qu'elle chéris avec un grand sérieux et une passion sans borne. L'un comme l'autre doivent être respectés et consommés sans modération avec des codes strictes...

Un ami est toujours à l'écoute et près à se donner pour aider, de plus, un ami est toujours près à s'amuser. Il n'y A PAS de raison pour ne pas s'amuser, sauf quand on a des obligations, comme travailler ou s'occuper de sa famille, les enfants surtout. C'est d'ailleurs, par aveux sincère de sa part, la raison pour laquelle Yan n'en a jamais eu. Vous pouvez être sûr que si vous trahissez l'amitié de cette femme, vous vous en souviendrez à vie, les séquelles risques d'être autant morales que physiques, une ancienne championne de kung-fu est souvent plus forte que vous ! Vous voyez ?

Pour l'amour, c'est encore une autre affaire. Yan a été fiancée à une époque (voir l'histoire), cependant, ne se sentant pas prête à abandonner son travail et laisser son amoureux abandonner le duel professionnel, elle préféra couper court. C'est ce genre de personne là, ne pas s'engager dans quelque chose qu'elle ne sens pas. L'amour est quelque chose de beau qu'il ne faudra jamais regretter et quand elle tombe amoureuse, elle ne fait pas de distinction de sexe... Consommant aussi bien homme que femme.

Physique
Physiquement, nous commencerons par parler de son corps. Un corps n'est pur que s'il est nu, dépouillé de tous les artifices de la mode vestimentaire, ainsi, si nous parlons d'elle en partant de ce concept, nous dirons dans un premier temps : Grande, athlétique, agile... Autant de mot qui la qualifieront. Ayant pratiqué les arts-martiaux une grande partie de sa vie en plus du duel et de l'enseignement, l'aspect physique de la jeune femme à gagner en vigueur autant que son esprit a obtenu savoir et intelligence, ainsi, du haut de son mètre septante (soixante-quinze), son poids avoisine les soixante-cinq, voir septante kilo de pures masses musculaires !

Cette force est employée uniquement pour la défoulée en privé, quand elle passe des heures à frapper divers sacs de sables ou occasionnellement participe à une quelconque compétition. Lorsque le besoin se fait sentir, elle s'en sert aussi pour le self-défense ou pour aider d'autres gens, vous ne verrez jamais Yan se battre pour le plaisir de se battre... Le duel compense largement ce besoin, de fait, à moins de l'avoir cherché, jamais vous n'aurez à craindre de subir des attaques physiques contre lesquelles vous serez souvent impuissants. Pour fermer la parenthèse, nous allons revenir à son "physique".

Nue de tous vêtements, alors, elle est déjà grande et athlétique comme vous l'avez déjà lu plus haut, nous n'y reviendront pas, à la place, nous allons ajouter des détails, un maximum de points supplémentaires pour que vous ayez bien une idée du personnage que vous côtoyez. D'abord, son visage, étant asiatique, la caractéristique première qu'on retrouvera au niveau de ses yeux sont leurs bridages. Cependant, Liang Shan échappe à tous les autres clichés de part le fait que ses iris aient une teinte verte de jade clair, particulièrement rare et tout aussi agréable à regarder. Ajoutez à cela sa chevelure, longue d'abord, cette énorme masse capillaire arrive au niveau des reins en plus d'être d'une teinte écarlate sans précédent ! Oui, Yan est une Chinoise ROUSSE aux yeux VERTS !

Si déjà ces quelques aspects de son corps sont particulièrement rare et originaux, attendez de lire le reste. Ses courbes physiques sont plus qu'acceptable dans le canon de la "belle femme" moyenne. Disons qu'elle manque d'atout au niveau de la poitrine (bonnet B rembourré...), son fessier est rebondit et ferme, mais loin d'être parfait. De son point de vue du moins. En réalité, son physique est très bien sans être parfait, mais elle ne comprend pas que ce qui fait fuir les hommes (entre autre) est son caractère...

Les yeux et les cheveux de Liang sont une fierté pour elle, elle en prend bien soin et ne tolérera jamais la moindre blague à ce sujet. Maintenant, passons à la suite, comment s'habille-t-elle ?

Au niveau des tenues, le professeur de duel affectionne particulièrement les vêtements traditionnels chinois, voir Asiatiques plus généralement. Y compris japonais. Elle porte majoritairement des Qi Pao longues, jusqu'aux genoux, avec celons les moments et les envies, des pantalons bouffants de style asiatique, accompagnés de petites sandales assorties. Parfois, des tenues Tai Chi, qui donnent un genre très pyjama, l'idée étant de paraître décontracté et à l'aise...

Ajoutez-y toujours des sortes de petits bérets ornés d'une étoile sur sa tête, elle ne déplace JAMAIS sans ce couvre-chef. Elle en possède trois identiques, mais de coloris variables. D'ailleurs, toutes ses tenues arbores les mêmes teintes : Blanc, noir ou vert, prenant bien soin d'associer le bon béret au bon ensemble. La plupart du temps, ses vêtements ont aussi des broderies dorées en forme de dragons, de fleurs ou d'oiseaux et ils sont complétés avec des bracelets de tissus autour des poignets.

En ce qui concerne la gestuelle, il n'y a pas grand-chose à dire. Yan est régulièrement en posture de combat, faisant des kata dans le vide simplement pour se libérer du stress... Elle n'hésite pas à le faire en public, " mieux vaux avoir l'air ridicule et pouvoir avoir l'esprit tranquille que continuer à bouillir intérieurement et commettre une erreur problématique ". Il ne s'agit pas d'un dicton chinois, mais de la seule excuse potable qu'elle aie inventée pour justifier cette attitude...

Enfin, comme tous les pratiquants d'arts-mariaux, le moindre de ses gestes est dosé et calculé pour réduire au maximum la déperdition d'endurance (si seulement elle ne faisait pas de kata sans arrêt...), ainsi, elle parait réellement peu crédible la plupart du temps. Il semblerait qu'elle soit totalement différente avec ses proches, mais pour connaître les détails, il faudra justement faire partie de ce petit cercle d'élus. " Plus facile d'attraper un rhume en été ".


Qui êtes-vous ?
Pseudo : Yan
Écriture en "je" ou "il" : Elle (le perso)
Passe-temps : Yugioh
Comment avez-vous connu ce forum et ce manga : Forum : Top site, Manga : revue (il y a 10 ans)
Quel est votre niveau RP selon vous : 8/10
Code clef : Validé par Lily


Dernière édition par Liang Shan le Mer 15 Mai - 19:29, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyuki Saijo
~ Hidden Fears & Sadness ~
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 29

MessageSujet: Re: Professeur Liang Shan   Jeu 9 Mai - 20:00

Soyez la bienvenue, potentielle nouvelle prof! Bon courage pour ta fiche^^

_________________

Gardienne Kay'Est ---> Cyan ~ Darkgoldenrod <--- Miyu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternal-life-ends.forumactif.org
Lily W. Liimatainen
☆ Fonda sadique ☆
avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 26/01/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Professeur Liang Shan   Jeu 9 Mai - 23:23

Bienvenue ici, je l'ai déjà dit sur cb mais je le redis ! :DD
Je valide ton code ♥

_________________

Couleur : #990033 • Je fais le mal, mais je le fais bien. :angrycat:

Adoptez-moi ! :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugioh-gx-rpg.forumactif.org
Liang Shan



Messages : 33
Date d'inscription : 09/05/2013

MessageSujet: Re: Professeur Liang Shan   Mar 14 Mai - 21:56

    Cette fiche est désormais terminée !

    Merci encore pour le Kit Lily !!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esteban Donatelli

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 25/04/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Professeur Liang Shan   Mer 15 Mai - 11:40

Bienvenue officiellement. J'avais zappé Wink

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seira Aoki
coeur de lumière des magiciens & elfes
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 21/04/2013

MessageSujet: Re: Professeur Liang Shan   Mer 15 Mai - 12:19

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liang Shan



Messages : 33
Date d'inscription : 09/05/2013

MessageSujet: Re: Professeur Liang Shan   Mer 15 Mai - 12:57

    Merci merci, msieur_dame.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Liestone
Modo hyperactive ♠
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Professeur Liang Shan   Mer 15 Mai - 21:13

Eh bien écoute, à part quelques fautes d'orthographe qui ne sont pas très importantes (on comprend ce que tu veux dire), ta fiche est excellente owo J'ai simplement supprimé les espaces que tu avais laissé entre tes écrits et les bordures, mais sinon c'était bon. Donc je te le dis officiellement (je n'ai même pas besoin de demander quoi que ce soit aux autres membres du Staff puisque je n'ai rien à redire) :

Bienvenue sur le forum, tu es validé(e)
et tu peux donc faire ta fiche de relations, ainsi que ton deck, dans les sujets créés dans ces buts spécifiques !

_________________



Couleur : DodgerBlue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://light-or-darkness.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Professeur Liang Shan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Professeur Liang Shan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Professeur Binns
» Professeur Gérard V. Étienne est mort. Paix à son âme.
» Vioras Shynt [Professeur d'arme & Noble]
» Arrivée du Professeur Flitwick et de Gregory Goyle
» Bureau du Professeur McGonagall

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yu-Gi-Oh! GX RPG :: Avant de commencer à jouer :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: