AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il est encore trop tôt pour mourir... >PV Alexine<

Aller en bas 
AuteurMessage
Miki Kumiko

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 20

MessageSujet: Il est encore trop tôt pour mourir... >PV Alexine<   Mar 18 Juin - 17:10

23 / 07 / 20xx 21h57 – Forêt de l'Académie
Voilà ce qui arrive quand on choisit de prendre le chemin le plus court (et le plus sombre) pour rentrer le plus rapidement dans son dortoir. Là, je n'ai plus qu'à attendre que quelqu'un ne passe pour qu'il ou elle puisse m'aider à retourner au dortoir. Enfin... Ce serait bien si ça pouvait se passer comme ça, mais qui serait assez idiot pour passer par la forêt à cette heure ? Moi exclue...


    Pendant qu'elle pianotait sur l'écran de son téléphone portable, Miki se lamentait sur son sort. Elle se trouvait sur le sol boueux de la forêt, son uniforme marin plein de terres et d'entailles, et les genoux écorchés. Elle s'était retrouvée dans cet état lamentable en prenant le chemin forêt comme raccourci pour retourner à son dortoir. Elle avait cependant trébuchée à cause du fait qu'elle était pressée et s'était vite retrouvée «hors-course». Elle n'était qu'à quelques kilomètres seulement de son dortoir mais ne pouvait y accéder à cause de ses blessures certes infimes mais douloureuses. La forêt n'avait jamais inspiré la peur à Miki. En fait, elle prenait même souvent le chemin de la grande étendue d'arbre pour se balader de temps en temps. Mais cette fois-ci, elle s'était éloignée du chemin artificielle, sans danger et rassurant pour se retrouver dans les profondeurs de la forêt sinistre et glauque à une heure tardive. Les arbres qui semblaient titanesques lui donnaient l'impression d'être prêts à la dévorer à tout moment et le bruit du vent qui fait danser les branches lui donnaient de multiples frissons dans le dos.

    Une sensation désagréable au niveau de la poitrine, un rythme cardiaque élevé, de la sueur sur le front. C'était évident que Miki était effrayée. Elle était effrayée par cette forêt, effrayée par sa solitude, effrayée par l'idée qu'elle puisse se retrouver portée disparu et mourir à cet endroit sans que personne ne s'en rende compte. La peur qui parcourait son corps ne voulait pas s'arrêter. Elle passa vite d'un simple frisson à un tremblement extrême, sa peau devenait plus livide qu'elle ne l'était déjà et ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle ne soit complètement prise de panique. En plus de tout ça, elle était habillée très légèrement et commençait à avoir froid. Elle ne tarda même pas à commencer à éternuer.

    Pour essayer de calmer sa peur, elle pensait à ce qui lui était arrivé ces derniers temps. Elle avait remarqué que beaucoup d'étrangers se trouvaient à l'Académie. Mais une en particulier attirait son attention. Ses cheveux étaient anormalement colorés et l'albinos trouvait sa façon de s'habiller extravagante. Son accent tonique indiquait qu'elle venait de ce lointain pays d'Europe centrale. Cependant, elle n'avait jamais osé approcher l'étrangère. Ce n'était pas qu'elle la détestait ou qu'elle en avait peur, elle était même attirée par cette personne, mais la personnalité de Miki l'empêchait d'essayer de tisser un lien avec l'allemande. Elle était comme cela et n'allait pas changer de si tôt. 

    Néanmoins, elle en venait à se demander pourquoi elle pensait à cette personne à un moment pareil. Peut-être était-ce parce qu'elle croyait que l'étrangère était la seule personne capable de se balader dans une forêt à cette heure-ci. Après tout, ses cheveux étaient de couleur indigo, alors pourquoi pas. D'ailleurs, les pensées négatives de Miki s'effacèrent au moment où l'idée qu'une fille aux cheveux verts habillée comme un prince sur son cheval blanc qui viendrait la secourir lui traversa l'esprit. Elle se surprit même à lâcher un sourire discret malgré la situation quasi-désespérée où elle se trouvait. 

    Après ce petit interlude, Miki jeta un œil sur l'horloge numérique de son smartphone. Il indiquait qu'il était 22 heures et quelques minutes, ce qui voulait dire qu'elle avait déjà passé une demi-heure assise sur le sol boueux de la forêt, son uniforme marin plein de terres et d'entailles, et les genoux écorchés. Une demi-heure qu'elle tenait compagnie aux arbres qui semblaient titanesques et lui donnaient l'impression d'être prêts à la dévorer à tout moment. Une demi-heure qu'elle assistait au concert du vent accompagné de la chorégraphie des branches squelettiques des arbres. Elle pianota sur son smartphone en éternuant sans aucune grâce :


Ci-gît Kumiko Miki, 16 ans, incapable de traverser une forêt seule la nuit. 


    C'est après ce court texte glauque qu'elle entendit des brindilles se briser sur le sol. Quelqu'un s'approchait, elle n'était plus seule.


[Bon, voilà, j'espère que tu as aimé, si il y a des choses qui te dérangent, fais-le moi savoir pour la prochaine fois owo"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Il est encore trop tôt pour mourir... >PV Alexine<
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [B] Vivre pour mourir
» La guerre est une chose trop sérieuse pour être confiée a des militaires
» Multi-baptêmes ^^ (privé...Trop de monde pour que je les énumère ^^)
» Il est un peu trop tôt pour quitter ce monde, tu ne penses pas, Highway ? [Privé]
» Survivre ou mourir ? ▬ Alexi, Akemi & Emma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yu-Gi-Oh! GX RPG :: L'île de la Duel Académie ! :: La forêt :: Forêt dense-
Sauter vers: