AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LVH — How can we believe in Heaven... ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luka Van H'

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 14/03/2013
Age : 30

MessageSujet: LVH — How can we believe in Heaven... ?    Jeu 14 Mar - 9:17



feat. personnage original par Akira sur Zerochan — ça vient de la 'o'


Carte d’identité du personnage

Nom : De naissance : Vargenson ; Officiel : Van Hayden.
Prénom : Elizabeth ; Luka
Surnom : Luka Van H'
Âge : 23 Ans.
Sexe : Féminin
Sexualité : Gay.
Statut : Prof' d'une matière obscure appelée mythes et civilisation, qui étudie les mythes liés aux monstres sur les cartes.
Deck : Feu-Amazone; un tit mélange de sa concoction.


Caractère
Vous etes sur que vous voulez une description mentale de Luka ? C’est pas facile hein… Déjà que décrire son physique c’était vraiment pas la chose la plus aisée à faire, alors le mental, n’en parlons pas. Mais si vous insister… Bon, vous lui direz pas que je vous l’ai décris, parfois vu comment elle jappe je me demande si elle a pas la rage. Hmm.. restons sérieux. Anticonformiste. Ambiguë. Artiste. Les trois mots résument presque tout, mais… On peut en rajouter un qui englobe encore plus son caractère : Mélancolique. Mais soit, allez je m’attelle à la tache.

Luka… ? Elle à l’écriture compulsive, la richesse qui lui permet de faire ce qu’elle veut, le talent qui lui permet d’arriver au bout des choses et une passion sans limite pour la littérature. Si seulement c’était aussi simple, si seulement je pouvais vous dire : Luka c’est une écrivain prodige qui a choisi de venir enseigner… Oui. Mais non, ce n’est pas seulement ça… Et ça n’est pas nécessairement agréable. Vous avez lu son histoire ? Vous en savez un peu plus sur elle non ? Vous vous doutez bien de ce que je vais vous dire…

Luka. C’est une fille bornée, têtue, qui n’aime pas vraiment avoir tort – mais qui a rarement tort aussi, un des dons liés à son intelligence – c’est une fille gentille et rêveuse, pourtant froide en apparence, vive avec ses sarcasmes. Au fond, elle n’est qu’une gamine à qui on a arraché son enfance. Une ado qui a grandit trop vite… Et une femme qui se prend pour un super héros, prête à sauver veuve et orphelins. – Veuves de préférences. -

C’est aussi une femme blessée qui se cache derrière une carapace. Elle ment et manipule pour que les gens perçoivent d’elle uniquement ce qu’elle veut faire savoir. Disons qu’elle se ment surtout, et que malgré ça elle est honnête, et un peu trop directe. Ce n’est pas qu’elle est méchante ou qu’elle fait exprès, mais elle sait se faire passer pour une salope arrogante avec les gens qui ne méritent pas d’en savoir plus sur elle. Luka.. ? Ça peut être tout aussi une main tendu qu’un coup de pieds aux fesses et c’est peut être ce qui la rend intéressante. Son caractère volatile, insaisissable. C’est peut être aussi parce qu’elle est bipolaire, et que c’est une maladie. C’est peut être aussi… parce qu’au fond elle souffre de toute son existence. Trop intelligente. Trop différente. Trop vite grandie. Trop rapidement arrachée à ce qui aurait pu être son bonheur. Elle erre en se cherchant des buts qui lui paraissent tous trop vains. Mais elle est la, et elle n’hesite pas à montrer qu’elle sait de quoi elle parle.


Physique
Tu la vois la bas, la jeune femme qui ressemble à une étudiante un rien perdue… Ouais la fille dans le coin, addossée au mur une LS entre les lèvres et de fines lunettes rectangulaires. Celle la même qui a plus de cheveux devant les yeux que Pégasus lui même. C’est ça Luka… Si tu t’approche pour la regarder de plus près tu va voir un teint pale, un nez fin – enfin si tu le distingue sous la masse capillaire et des yeux gris acier teintés d’une tristesse et d’une mélancolie que les plus grands poètes n’arriveraient pas à décrire. Ouaip. C’est bien elle. Ses cheveux desordonnés, sa silhouette androgyne, sa poitrine quasi absente qui n’otent rien à son charisme, c’est bien d’elle dont je dois vous parler. Vous l’avez vu d’un plus près maintenant, et vous pouvez vous aussi affirmer qu’elle est belle.. Enfin, je pense. De toutes les manières, belle ou pas, elle s’en fiche un peu.

Si tu regarde encore plus, un peu comme au microscope tu verra une croix – pas chrétienne non, un X plutôt si tu préfere tatoué à l’interieur de son poignet droit et quelques runes dans son avant-bras gauche…qui forment un mot qu’elle ne veut pas dire. Avant bras d’ailleurs stigmatisé par d’autres marques que nous passerons sous silence. A ses oreilles pendent des anneaux, une croix, des piques, plusieurs rémanences rappelant un style à mi chemin entre le punk et le grunge. Mais Luka c’est un peu tout, que ce soit mentalement ou dans le style. Enfin, reculons un peu si tu le permets.

La c’est bien, alors… Hm qu’est ce que je peux te dire.. ? Le bas de son visage tu le vois est souvent caché par un keffieh noir et blanc, voir beige – elle adore le beige, c’est pas sa couleur préférée mais elle essaye d’en mettre partout, que ce soit sur les vêtements, les converses, ou bien son keffieh. Sinon elle porte des baggys et des vestes de costard, des jean et des chemises, son style est un mélange d’un peu tout, et elle adore porter des t shirt aux noms de vieux groupes de rock, parfois dechirés. C’est assez indescriptible comme style, disons qu’il faut le voir. N’oublions pas cependant les converses à ses pieds, Bordeaux, beiges, Grises… Bordeaux et grises. Avec un drapeau anglais. En cuir. Peu importe, elle en a toute une collection et elle varie. Parfois quand elle s’ennuie elle dessine elle même au marqueur ou a la peinture textile sur les tissus des converses unies. C’est Luka. Il ne faut pas chercher à comprendre.

Des bijoux ? des choses comme ça ? Des bracelets – pas de fille non mais des genre de cordons, arc-en-ciel aussi, des petits trucs en cuirs, un collier de chien noué au poignet et des brassards aussi… Autour de son cou ? Un anneau qui pendouille au bout d’une chaine. Et ça… Il faudrait tenter de lui prendre pour perdre la main.

Enfin, je crois que j’ai tout dis nan ?



Histoire
Don't know just where I'm going, And tomorrow, it's a little overwhelming, And the air is cold… and I'm not the same anymore… I've been running in your direction, for to long now. I've lost my ownr eflection and I can't look down… If you're not there to catch me when I fall.

Brave — Idina Menzel


Regarde la femme la bas, cette fille aux yeux gris qui se perdent dans le vide. Elle regarde passer les gens sans vraiment les voir. Du haut de son metre soixante-six, elle fixe un horizon qui ne lui appartient plus. Et puis elle se remet en marche, elle a bien des choses à faire Luka, elle a toujours des choses à faire pour garder la tête froide, pour oublier aussi. Et quand ses iris se teintent de bleu tristesse, elle n’a qu’a fermer les yeux, et les rouvre gris.

Elle s’appelle Luka. Il n’en a pas toujours été ainsi, elle s’appelle Elizabeth, ou du moins elle s’appelait. Elle aimerait vous dire que sa vie est un beau roman, elle aimerait même vous montrer les quelques manuscrits… Probablement. Mais voilà, elle ne fait plus vraiment confiance. D’accord, c’est peut être normal. Peut être que tout s’explique. Vous voulez connaître son histoire ? Ce n’est peut être pas une bonne idée. Mais soit. Que votre volonté s’exerce.

un mois de juin il y’a 23 Ans — Un hôpital au Sud de Karlstäd. Suede. Nait un paisible enfant qui n’arrive pas à crier. La mère est hystérique, le père esquisse un sourire discret, et la famille ne tarde pas à quitter l’etablissement, bébé bien enroulé dans une couverture rose. Elle s’appellerait Elizabeth et allait hériter d’un empire financier, quand elle serait en age. Unique enfant du couple Elizabeth grandit, privée de lectures de son age, privée d’amies aussi, privée de l’amour d’un père. Elle passe les 14 premieres années de sa vie trimbalée de pays en pays au gré des humeurs et envies de la mère, trainée de pensions en pensions, de collèges en collèges, elle est brisée à l’interieur, elle se fissure de l’exterieur aussi. Des marques se placent sur ses bras, et ses poings se fatiguent de trop cogner les murs… Quand elle va trop loin… Parfois. Mais Elizabeth muri, et apprend à se forger toute seule. Les clés des bibliothèques ne sont jamais au même endroit, mais elle les trouve toujours.

mars il y’a 9 ans — Agée de 14 ans, Elizabeth erre dans les rues d’une grande capitale. En France peut être… Elle ne sait pas trop où elle est, elle sait juste qu’elle traine… Elle s’est enfuit de la demeure, et personne ne s’en souciera. Papa n’est pas la, voyage d’affaire, encore et encore, et Maman s’occupe comme elle peut avec un de ces hommes qui polluent les maisons où elle passe. Elizabeth ne manquera à personne, même pas a ses amis… Inexistants. Elle promène, de rues en rues, de ville en ville. On ne fugue jamais sérieusement quand on a 14 Ans, pourtant elle ne remettra jamais les pieds chez elle.

Et puis, C’est le mois de juin, prémices de l’été. Elle fete son anniversaire, 15 ans, seule sur une plage… une sorte de falaise en fait, le paysage se trouble, et dans un grand feu de camps elle brule son identités. Les quelques papiers qu’elle avait pu avoir.. Et surtout, Elle coupe ses cheveux… Puis les souvenirs disparaissent. Elle ne se souvient pas de grand chose, c’est le blackout. Le vide. La chute …. ?


I'm freaking out, where am I now? Upside down and I can't stop it now… I'll get by I,I, I'll survive When the world's crashing down When I fall and hit the ground I will turn myself around don't you try to stop me. I,I, I won't cry. I found myself in Wonderland got back on my feet, again Is this real? Is this pretend? I'll take a stand until the end

Alice — Avril Lavigne



Quand elle ouvre les yeux quelques jours… quelques heures… ? plus tard. Elle ne sait pas où elle est. La chambre est de couleur beige, une fille aux yeux sombres la regarde fixement, la veille. Et la conversation se fait. Repliques ennivrées dans des parfums de sarcasmes. Elle trouve quelqu’un qui la comprend, et quelqu’un qu’elle comprend. Au début ce n’est pas facile, elle n’est qu’une enfant disparue. Une enfant qui grandit trop vite avec l’absence de vrai parents. Mais elle a trouvé une mère, qui n’a rien de légal. Elle trouve mère, sœur… amante. Peut être plus encore. Et elle apprend à s’ouvrir alors que les jours passent. Etrangement, ses parents ne la recherchent pas, la perte de la fille qu’ils n’ont jamais aimé, n’a pas trop secoué la famille. Elizabeth n’est plus. Elle trouve un autre prénom. Au début, c’est Alice, mais le nom trop banal la blase, et quand elle montre à son amie son premier manuscrit, elle signe LVH, le nom la poursuivra.

Au milieu de celles qui se surnomment elles même des néo-amazones, Luka s’épanouit. Elle se spécialise en duel comme elles, améliorant le deck pyro-blast qu’elle avait acheté clandestinement quand elle était plus jeune. L’été se passe sans trop d’encombres, elle se developpe gaiment, et même gayment si on peut se permettre de le dire. Et nous nous le permettons d’ailleurs. Arrive vite septembre et loin du monde des duels c’est dans des grandes écoles Francaises que Luka fera ses études.

Don't leave me now , leave me out in the pouring rain, with my back against the wall… Don't leave me now, leave me out with nowhere to go as the shadows start to fall.. Don't leave me, leave me out one this lonely road as the wind begins to howl… Don't leave me now, all alone in this darkest night, felling old and cold and grey… Don't leave me now, leave me holding a empty heart… […] All alone in this crazy world

Don’t leave me now — Supertramp


Les années continuent, et les grandes écoles se transforment en université. A coté de ses études Luka écrit. Elle vit plus ou moins heureuse dans une sorte de spirale entre bonheur et déception. Les fragrances de chanel V. Les disputes après l’orage, les crises de jalousies à cause de quelques mots et de son penchant naturel pour le flirt. Mais elle est comme ça, et c’est un peu son bonheur à elle. Elle se fiche que tout se brise puisque tout continue toujours par se réparer un jour ou l’autre. Elle mene une vie agréable. Elle touche des bons cachets à chaque livre qu’elle publie et si elle joue aux duels de monstre ce n’est que pour le fun avec son amie- qui n’a plus rien de sa tutrice maintenant, ou avec des amies à elles. La vie lui semble légère. Facile… Loin des 14 années qu’elle a pu passer dans les tourments de ses parents et de leurs éducations bancales et douloureuses.

Juillet il y’a un an et quelques mois. 22 Ans à peine, elle passe des vacances tranquilles en Europe quand sa sphère de bien être est amenée à exploser de façon plutôt intense… Un duel des ombres. Quelque chose comme ça… Et la découverte par Luka du coté le plus sombre des duels quand la seule personne capable de briser ses carapace et de lui apporter du réconfort tombe morte devant ses yeux. Raide. Les yeux vides. Luka a beau essayer de réaliser elle ne comprends toujours pas. Les raisons sont inconnus, le visage de l’assassin reste figé derrière ses iris gris. Sa vie vient de s’arreter… Pour repartir différemment.

La crémation se deroule selon des coutumes qu’elle n’avait lu que dans les livres, le deck de son amie est brulée avec elle. Sauf une carte, le Phénix sacré de Nephtys que Luka ajoute a son nouveau deck. Adieu son pyro blast, en hommage à son amie, elle se cree un deck amazone, y ajoute le Phénix, ainsi que des cartes qui infligent des dégâts direct. Son style de jeu devient plus offensif. Et Luka décide de réellement s’interesser aux cartes… Et a leur sombre pendant.


There's nothin' where we used to lie, Conversation has run dry. That's what's going on nothing's fine I'm torn. I'm all out of faith, this is how I feel : I'm cold and I am chained lying naked on the floor. Illusion never changed into something real I'm cold and I am shamed and bound and broken on the floor. And I can see the perfect sky is torn. You're a little late... I'm already torn

Torn — Natalie Imbruglia

Les mois passent, Luka a perdue sa fougue, et le gout limité qu’elle pouvait avoir pour la vie. Elle est sombre, et arrete d’écrire un petit moment – qui dure encore – Se passionant à toute allure pour les duels de carte et les duels des ombres, elle rejoint le japon et domino city ou elle apprend à faire des duels des ombres, grâce à un bibliothécaire un peu bizarre. Ce qui la motive… ? Une sorte de vengeance, et aussi… Enfin, ce n’est pas comme si ça avait une grande importance… Elle n’est plus qu’une sorte d’ombre d’elle même.

Coupant les ponts avec les quelques amis qu’elle avait en Europe, elle s’installe à Domino City, et participe à des tournois pour améliorer son style de combat avec brio, jusqu'à ce que quelqu’un la contacte lui proposant un poste de professeur à la duel académie. La matière l’interesse, et elle n’a plus vraiment d’attaches, alors elle accepte et c’est sa première année qu’elle commence ici…

—— Et elle ecrase sa clope lentement sur le sol souillé de sang seché. Les cendres disparaissent, elle se fond dans l'ombre. Elle n'est qu'une de plus. Qu'une ombre au final.

Composition du deck
Monstres x19
Amazoness Archer x2
Amazoness Blowpiper x2
Amazoness Chainmaster x1
Amazoness Fighter x2
Amazoness Paladin x2
Amazoness Queen x2
Amazoness Sage x2
Amazoness Swords Woman x2
Amazoness Tiger x2
Amazoness Trainee x1

Phénix Sacré de Nephtys x1

Magies x10

Amazon Fighting Spirit x2
Amazoness Heirloom x1
Amazoness Spelcaster x1
Amazoness Village x3
Hinotama x1
Lightning Vortex x1
Monster Reborn x1
Ookazi x2
Typhon d'espace mystique x2
Shield destruction x1

Pieges x11

Amazoness Shamanism x2
Draining Shield x2
Just desserts x1
Magic Cylinder x2
Mirror Force x1
Sakuretsu Armor x2
Dimensional Prison X1




Qui êtes-vous ?
Pseudo : Luka
Écriture en "je" ou "il" : En Je assurément. Surtout avec Luka.
Passe-temps : Voir Johan.
Comment avez-vous connu ce forum et ce manga : Voir Johan.
Quel est votre niveau RP selon vous : Avec Luka ? Merveilleux. *se prend un mur*
Code clef : J'aime manger des frites... Caresser le croco de Jim. Euh... Code validé par Lil' :3

_________________

uc'


Dernière édition par Luka Van H' le Ven 15 Mar - 12:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily W. Liimatainen
☆ Fonda sadique ☆
avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 26/01/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: LVH — How can we believe in Heaven... ?    Jeu 14 Mar - 21:03

J'ai validé ton code ! :DD Hâte de lire ta fifiche ♥ Et j'adore la matière enseignée *-*
Pour ce qui est de l'image, tu as déjà essayé d'en faire une recherche Google pour savoir d'où elle provient ? Ce serait mieux de pouvoir la référencer, quoi. :3

_________________

Couleur : #990033 • Je fais le mal, mais je le fais bien. :angrycat:

Adoptez-moi ! :
 



Dernière édition par Lily Walter le Jeu 14 Mar - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugioh-gx-rpg.forumactif.org
Âamet Loueseni
INFIRMIÈRE↕ douce et chaleureuse♥
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: LVH — How can we believe in Heaven... ?    Jeu 14 Mar - 21:06

LUKA LUKA LUKA LUKA LUKA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Luka Van H'

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 14/03/2013
Age : 30

MessageSujet: Re: LVH — How can we believe in Heaven... ?    Ven 15 Mar - 1:00

Merciiiiiii =D

Okay Lily je cherche ça demain, mais je pense pas que le perso ait un nom, c'est un gars qui avait fait un dessin comme ça x3

Toupoutoux !

_________________

uc'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily W. Liimatainen
☆ Fonda sadique ☆
avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 26/01/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: LVH — How can we believe in Heaven... ?    Ven 15 Mar - 1:35

D'acco d'acc ! Si t'arrives à trouver le nom du type qui l'aurait fait ce serait mieux pour les droits d'auteurs m'enfin au pire tant pis, on fera sans. :3

_________________

Couleur : #990033 • Je fais le mal, mais je le fais bien. :angrycat:

Adoptez-moi ! :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugioh-gx-rpg.forumactif.org
Luka Van H'

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 14/03/2013
Age : 30

MessageSujet: Re: LVH — How can we believe in Heaven... ?    Ven 15 Mar - 8:55

Trouvé Very Happy

Et tant mieux si la matière te plait alors ! ^_^ Je continue ma fiche dans la journée. \o/

_________________

uc'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Van H'

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 14/03/2013
Age : 30

MessageSujet: Re: LVH — How can we believe in Heaven... ?    Ven 15 Mar - 12:54

Et désolée pour le double post mais j'ai fini :14:

_________________

uc'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily W. Liimatainen
☆ Fonda sadique ☆
avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 26/01/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: LVH — How can we believe in Heaven... ?    Ven 15 Mar - 18:49

Okidoki, aucun souci le double post est autorisé dans ces cas là ~
Je vais immédiatement lire ta fifiche et éditerai mon post pour dire... bah ce que j'aurai à dire x')

_________________

Couleur : #990033 • Je fais le mal, mais je le fais bien. :angrycat:

Adoptez-moi ! :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugioh-gx-rpg.forumactif.org
Âamet Loueseni
INFIRMIÈRE↕ douce et chaleureuse♥
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: LVH — How can we believe in Heaven... ?    Ven 15 Mar - 19:07

LUKA LUKA LUKA

J'ai déjà posté mais

J'AIME TON N'HISTOIRE ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Lily W. Liimatainen
☆ Fonda sadique ☆
avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 26/01/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: LVH — How can we believe in Heaven... ?    Ven 15 Mar - 20:33

Je sur-adore ce personnage. °^° (j'édite pas mon post vu qu'Aamy a posté après, me suis dit que tu verrais pas sinon xD)
Je vais donc te valider, n'oublie pas de recenser ton avatar et poster ton topic de relations /o/
A bientôt en RP je l'espère o/

_________________

Couleur : #990033 • Je fais le mal, mais je le fais bien. :angrycat:

Adoptez-moi ! :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugioh-gx-rpg.forumactif.org
Jin Liestone
Modo hyperactive ♠
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: LVH — How can we believe in Heaven... ?    Ven 15 Mar - 21:56

Lily Walter a écrit:
Je sur-adore ce personnage. °^°

je plussoie mortellement, ton personnage est trop génial ! *^*

_________________



Couleur : DodgerBlue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://light-or-darkness.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LVH — How can we believe in Heaven... ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
LVH — How can we believe in Heaven... ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven
» Stairway to Heaven
» We are lost somewhere between Heaven and Hell
» Heaven's Night
» Rose Heaven [SERPY]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yu-Gi-Oh! GX RPG :: Avant de commencer à jouer :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: