AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 When it is broken, it will stay that way [Pv Luka Van H]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jûdaï Yûki
Follow me follow me , as I trip the Darkness ...
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 05/03/2013

MessageSujet: When it is broken, it will stay that way [Pv Luka Van H]   Sam 16 Mar - 16:49

Je n'etais pas allé en cours aujourd'hui. Pas l'envie. Ouais j'avais passé la journée enfermé dans mon dortoir. A dormir. A trop penser. Mais Dormir c'etait mieux. Ca permettais de faire taire les pensées. Quand on dort c'est le grand trou noir enfin ... Quand on ne reve pas. Moi je preferais eviter de rever j'avais trop de sales images dans la tete. Des images auxquelles je preferais eviter de penser. Mais bon au bout d'un moment je me faisais chier dans ce dortoir alors je decidais de sortir.

Depuis que j'etais revenu c'etait assez compliqué dans ma tete. J'etais plus vraiment moi. J'etais tourmenté. Ouais je pense que c'ets le bon mot. Et c'est pas le genre de mot que l'ont peu comprendre sans l'avoir vecu. Mais je ne pouvais pas parler de tout ça. Deja de un parce que les trois quarts des gens me prendrais pour un fou. Et puis c'etait compliqué a expliqué. Ceux qui avait pu vivre les mêmes aventures que moi dans le Dark World ne comprendrait surement pas pourquoi j'avais fusionné mon âme avec celle de Yubel. J'avais pas envie d'expliqué de toute façon. C'etait bizarre. Depuis ce jour jme sentais quand même different. Comme si ... Ben comme si Hao et Yubel faisaient partie de moi.

Bref je decidais de me rendre dans les couloirs de l'academie. J'avais envie d'aller me chercher un petit truc a manger. Avant de retourner me terrer dans mon dortoir. Je crois que je devais avoir l'air pas reveiller. Ou fatigué au choix. Si je croisais quelqu'un pas sur qu'il ne parte pas en courant dans la direction opposé. Mais en même temps je crois que je comprendrais si je me voyais je ferais de même surement. Heureusement je n'avais pas croisé de mirroir sur mon chemin.

Et puis le fait que je ne sois pas reveillé n'etait plus a mettre en doute lorsque je venais de tourner dans le couloir puis ce que je venais de me cogner contre quelqu'un. Je reculais un peu. Oups. Je n'avais pas fait expres. En plus je n'avais rien trouver de mieux que de me cogner sur une professeur. Ouais elle s'appelait Van H je crois. J'avais pas du aller souvent a son cours mais en me souvenant du nom de la matiere je me dis que ... Peut etre que j'aurais du.

- Désolé ... Je ne vous ai pas fait mal ?


Stupide. Bateau. Mais je ne savais pas quoi dire d'autre la sur le coup. Hmph en plus je me sentais un peu bête. Mouais faut pas croire ca m'arrivais parfois de me sentir bête. Pas parce que je jouais le mec sur de moi que je l'etais tout le temps. Mais chut faut pas le dire. De toute façon personne ne le sait. Et puis cet année j'avais decidé de me faire une facade, un mur. Je sais pas je preferais m'eloigner un peu de tout ceux que j'aimais. L'année derniere j'avais eu trop mal a m'être attacher a eux. Surtout a Johan en fait. Pourquoi lui d'ailleurs ? Je sais pas plus que vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Van H'

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 14/03/2013
Age : 30

MessageSujet: Re: When it is broken, it will stay that way [Pv Luka Van H]   Sam 16 Mar - 17:18

— Bien le cours est fini, j’attends de vous que vous me prépariez un essai d’une page recto verso pour la semaine prochaine, sur la carte de votre choix et ses origines mythologiques. Ça ne sera pas noté, mais on pourra en discuter. Merci à tous et bonne soirée. Je reste disponible si vous avez des questions bien sur.

Un hochement de tête et je rangeais mes affaires dans la besace noire ornée de badges et de patch de groupes de rock et d’autres trucs du genre, qui pendait toujours à mon épaule de maniere très peu professorale, mais soit. Avec quelques cernes de moins j’aurais presque pu passer pour une élève, ce que fort heureusement je n’étais pas. Non, définitivement je n’aurais pas pu être une élève dans cette académie. Les duels de cartes, les gens qui se classaient du plus fort au moins fort, les différences et les discriminations. Non, jamais…. Je me serais rebellée, j’aurais dechiré l’uniforme, et elle… aurait été obligé de venir me chercher. Enfin… Ce qui devait être une pensée anodine, prenait encore une fois une tournure dépressive. Je soupirais un peu, puis vérifiant qu’il n’y’avait personne dans la salle, je fermais la sorte, en sortant.

Mains dans les poches de mon jean delavé, veste en cuir ouverte sur un t shirt blanc avec la tronche de Blondie dessus, je n’avais rien du prof, mais alors rien du tout. Et pourtant j’étais la. Ça faisait quelques temps maintenant que l’année avait commencée, et que moi, j’enseignais les mythes et legendes liés aux monstres sur les cartes. Ça me demandait pas beaucoup de travail, et ça me laissait le temps de rentrer le soir dans la chambre qui m’était attribuée pour écrire, pour faire des trucs…. Et pour m’entrainer à faire des duels sur le net. J’avais découvert un site amusant où des gens s’inscrivaient pour faire et bien des duels de monstres. C’était tout en anglais mais ça n’était pas dérangeant vu que j’étais polyglotte… Et que de toutes les langues que je parlais celle que je maitrisais le moins était assurément le japonais. Enfin, ça s’apprenait sur le tas.

Mouais, je soupirais un peu, bref, ça avait du bon d’être prof ici, en plus ça m’occupait, et j’étais au plus proche d’un endroit où il se passait des choses liées aux duels de monstre. C’était tout bon, et alors que je pensais à ça un petit sourire se dressa sur mes lèvres. Un peu sarcastique, un peu malsain peut être, mais un sourire quand même, et croyez moi, il y’avait longtemps que les sourires étaient devenus très rares… Cette pensée par contre me fit soupirer , et je haussais les épaules en passant un tournant du couloir.

C’est à ce moment la qu’un boulet de canon rouge me percuta, me faisant reculer de quelques pas. J’en perdais presque l’equilibre et je grommelais un peu, mais je me taisais, et je me retenais de gueuler sur l’élève qui m’était rentré dedans. Un rouge. Les cheveux en pétard, l’air un peu… absent, un peu deprimé… Yûki Jûdai. Un des rois du duel, un de ceux dont toute l’académie parlait. Un héros… Qui ne semblait pas dans son assiette et que je n’avais pas beaucoup vu à mon cours. Je me fendais d’un demi sourire, en arrangeant un peu mes lunettes qui avaient failli sauter dans le choc.

— T’excuse pas ça arrive, et je suis plus dure que ce que j’en ai l’air.
Ca pouvait vouloir tout dire ma phrase après tout n’est ce pas… Mais bon. Je rajoutais quand même. — Ça va toi ? Tu n’as pas l’air dans ton assiette…

Peut être que ce n’était pas à moi de lui parler de tout ça. Peut être… Mais je savais reconnaître un dépressif quand j’en voyais un alors, au fond, pourquoi ne pas tenter de faire quelque chose… ? Peut être que j’étais de meilleure humeur ce soir après un cours. Ou peut être juste que je me faisais chier, allez savoir.

— J’allais à la cafet’ tu veux venir avec moi ?

_________________

uc'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jûdaï Yûki
Follow me follow me , as I trip the Darkness ...
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 05/03/2013

MessageSujet: Re: When it is broken, it will stay that way [Pv Luka Van H]   Sam 16 Mar - 17:51

Bon decidement moi qui ne voulais croiser personne c'etait raté. Ouais en ce moment j'avais besoin de solitude je ... Je ne sais pas. Les gens pensaient que j'avais changé. Ils s'inquietaient pour moi. Ils s'inquietaient trop. Ca me tapais sur le systeme. Je ne voulais pas qu'ils s'inquiete. Je ne voulait pas qu'ils se posent trop de questions. Mais heureusement que je ne venais pas de percuter Shô dans ce couloir en fait. Ca aurait pu etre pire que mademoiselle Van H. Elle avait l'air d'aller bien. Alors je suppose que c'etait le principal. Plus dure qu'elle en avait l'air ? Mouais je lui adressais un leger sourire.

- Oh j'en doutais pas.

Non j'etais bien placé pour savoir que fallait pas se fier aux apparences. Et c'ets pas parce qu'on avait pas la carrure d'un catcheur que l'ont ne pouvais pas avoir un mental d'acier. Cependant ça ne veux pas dire qu'on est invincible non plus. Elle avait compris que ca n'allait pas for pour moi. Ah ... C'etait si voyant que ça. Je ... Mince. J'avais pas envie que les gens me voient comme ça alors.

- Je ... Bouerf je suis fatigué.

En fait j'etais dans le même etat depuis que j'avais fais mon retour ici. Enfin j'avais des coup de mieux et des coups de moins bien. Mais je sais pas. Quand mes amis c'etaient tous amuser a dechiré l'affiche ou j'etais marqué porté disparu et qu'ils avaient feter ça moi ... J'avais été ailleurs ce jour la. Trop loin d'eux. J'etais la physisquement mais ailleurs dans ma tête. Je n'avais plus cette envie de m'amuser. Ouais j'avais perdu tout ça. Et c'etait juste ... Triste.

En tout cas je ne sais pas si c'etait une bonne idée d'en parler a mademoiselle Van H. Apres tout je la connaissais pas et puis j'avais pas tres envie qu'elle alerte le personnel enseignant non plus. Parce que apres tout c'etait son metier non ...? Donc je preferais être bref.

Mais bon elle m'avait fait une proposition. Si sa n'avait pas été dans ces circonstances j'aurais dis non. Et je serais reparti aussi vite que j'etais venu. Mais la elle allait a la cafet. Et je comptais m'y rendre aussi et surtout ... Chose tres importante ... J'avais faim. Et la faim c'est juste un maux horrible.

- Justement c'est la que je voulais aller ...

Ca voulait dire oui en fait. Je pense qu'elle l'avait compris. Bon bon on allait pas marcher en silence quand même. Mais je n'etais plus doué pour trouver des sujets de conversation en fait. Enfin peut etre qu'en reflechissant un peu ...

- J'ai encore raté un de vos cours non ?

En fait je ne sais pas si c'etait un bon sujet de conversation a abordé en fait. Oh ben tant pis. C'etait lancé de toute façon. Et puis je ne pouvais m'enprendre qu'a moi même. Y'avait des trucs qui ne changeaient pas. Comme notement le fait que j'etais vraiment un idiot quand je m'y m'etais
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Van H'

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 14/03/2013
Age : 30

MessageSujet: Re: When it is broken, it will stay that way [Pv Luka Van H]   Sam 16 Mar - 18:10

Je souriais un peu, quelque chose m’attirait envers cet éleve… Je ne savais pas trop quoi, et je ne savais pas trop l’expliquer. Mais quelque chose m’attirait vers lui. Quelque chose de … positif peut être, et de négatif à la fois. Peut être que je reconnaissais dans ses yeux quelque chose que j’aurais éventuellement pu trouver dans les miens. Oui. Mais quoi.. ? Est ce que c’était cette envie inhérente d’être un héros a tout prix. Est ce que c’était ce … plaisir de ne jamais être heureux ? Je n’en savais rien. Une chose était sure en tout cas, cette « attirance » n’était en rien malsaine. Comme si je pouvais être moi, attirée sexuellement ou platoniquement par un élève, et un garçon de surcroit. J’avais peut être des défauts mais j’avais toujours preferé les femmes plus âgées. Toujours.

Qu’importait hein. Je plaisantais un peu sur le fait que j’étais moins fragile que j’en avais l’air et il acquiessait. Bah de toute façon, ça n’impliquait pas forcément une réponse, alors je haussais un peu les épaules sans rien dire de plus sur ça.

Non, au contraire, je plissais les yeux en m’inquietant légèrement pour lui. Il était bizarre. Les gens – et par la j’entendais les autres professeurs – m’avaient parlé de lui comme d’un garçon plein d’entrain, quelqu’un qui avait la joie de vivre et qui était toujours sautillant, toujours présent, toujours prêt à faire un duel. Ouaip… C’était ainsi qu’on me l’avait décrit, et ce n’était pas du tout ce que j’avais l’occasion de voir… C’était étrange. Et ça me donnait envie de poser des questions que je n’aurais pas posée en général. Parce que je n’étais pas ce genre de femme qui a le temps de s’inquieter pour les autres ,et surtout pas le genre de personne adulte qui croit que tous les soucis des eleves peuvent se régler parce qu’ils en parlent… Et pourtant, j’étais la, et je lui demandais si ça allait. Fatigué hein… Je simulais un peu en souriant vaguement.

— Je comprends, je suis fatiguée moi aussi… Mais je soupçonne que le climat en soit la cause.. Oui j’étais doucement blasée en prononçant ces quelques mots, mais c’était juste que j’avais du mal avec le climat japonais, que j’avais du mal avec ces gens qui parlaient bizarrement , avec leurs yeux plissés… Et avec leurs manieres et leurs politesses que je trouvais bien mais légèrement hypocrites. En bref, j’avais le mal du pays, mais j’étais apatride ou plutôt poly-patride. Ça n’aidait pas.

Oui bref. Je n’étais pas la pour parler de moi, et je n’allais pas commencer à raconter ma vie à un élève… Ça le ferait plus chier qu’autre chose, mais… Pour donner bonne mesure, et me donner bonne conscience… Et aussi tout simplement parce que j’étais curieuse à en crever de savoir pourquoi il était si renfrogné, je lui proposais de marcher avec moi jusqu'à la cafeteria. Ce qui… Visiblement était une bonne idée. Je souriais doucement, en passant à nouveau la main dans mes cheveux.

— Allons y alors. . Machinalement je passais ma main dans son dos pour le pousser doucement à avancer, et je le lâchais aussitôt. Qu’on ne m’accuse pas de viol ou d’autre attouchement sur eleves hein ! Moui Moui Moui on sait jamais, les gens sont tellement paranoïaque en ce moment. Je me mordais un peu la lèvre cherchant quelque chose à dire, et finalement ce fut lui qui brisa le silence.

Loupé un de mes cours… ? Oui… C’était ça. Je penchais la tête sur le coté comme si je réfléchissais un peu.

— Yep, t’en as loupé 3 depuis le début de l’année, mais bon, je t’en veux pas trop, je sais que tu te fera pardonner en faisant le double du travail pour la semaine prochaine. Un petit sourire en coin, il ne fallait pas oublier que j’étais professeur. Et même si j’étais… Jeune et complément insouciante, nonchalement, je voulais juste faire respecter ma matière. Et me faire respecter un peu aussi. Enfin, normalement il ne le prendrait pas mal, parce que j’étais cool et que je parlais sur un ton sympathique.

— Elle est bonne la cafet ici au moins ? . Finalement j’avais essayé de changer un peu de sujet, et j’etais sure que ce sujet lui plaise non… ?




_________________

uc'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jûdaï Yûki
Follow me follow me , as I trip the Darkness ...
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 05/03/2013

MessageSujet: Re: When it is broken, it will stay that way [Pv Luka Van H]   Sam 16 Mar - 19:06

Ah ouais ... C'est sur que moi je ne pouvais pas avoir de probleme de climat je vivait au japon depuis que j'etais tout jeune. D'ailleurs j'avais bien rigolé lorsque Johan etait la. Lui il avait tout le temps chaud chez nous. Ouais bon ce n'est pas bien de se moquer parce que moi chez lui c'etait clair que que je n'aurais pas fais un pli. M'enfin perso j'avais aucune raison de me rendre la bas. A part pour le voir. Mais bon. C'etait loin quand même et puis ... Non on se recroiserais surement un jour de toute façon. Bref revenont en a Luka.

- Surement le changement de climat c'est pas evident ...

Le changement de monde aussi. Ouais bon je ne pouvais pas m'empecher d'y penser. Je ... C'etait assez traumatisant comme experience. Je me mordais la levre pour chasser les sales images qui commencaient a ciculer dans ma tete. Oups je crois que je saignais. J'avais gout ... Salé.

Bref la cafet. Manger, je me concentrais sur mon estomac. Chose que que savais plutot bien faire. Allons y c'est ce qu'elle avait dis avant de me pousser gentiment dans la bonne direction. Bah hum. C'ets que je savais ou etait la cafet moi quand même. C'etait ma planque autrefois. Avant que j'ai des envies de solitudes prononcées. Mais bon ca je n'y pouvais rien.

C'est donc juste apres ca que je lancais le sujet de conversation le plus con au monde. Surtout que je le lancais a la prof dont j'avais raté le cours. Oh bon okay ... J'avais pas louper que son cours mais bon. Hmmph j'en avais loupé trois ... Et je ... Grimacais au mot travail. Beurk beurk beurk j'aimais pas ce mot. Mais alors pas du tout.

- le double de travail ....? Je ne connais pas ce mot ...

Tentative de fuite on. Ouais bon tout le monde savais que les cours ça m'avais toujours fait chier. Je faisais que dormir, manger ou faire la fiesta en cours ... Et puis niveau notes ... Ben c'etait un carnage.

Heureusement elle me laissait un echapatoire. Enfin juste un autre sujet de conversation. Plus interressant. La cafet. Ouais c'etait bien comme sujet. Mieux que les cours. Tellement mieux.

- Ohhh c'est super. Ils font de delicieux sandwich ! Et plein d'autre chose. Bon okay la gerante est moche mais du moment qu'elle cuisine bien ...

bah c'etait pas tres gentil mais c'etait vrai quoi elle etait moche c'est tout la pauvre. Ca arrive des fois dêtre moche. Regardez Chronos par exemple c'ets l'etre le plus immonde que je n'ai jamais vu. Avec Napoleon. Oui on avait du niveau ici coté moche ... Mais bon c'est pas comme si j'etais interessé par la beauté des gens. D'ailleurs on m'avait deja dit que c'etait bizarre que je ne m'interresse a personne en particulier. Mais bon j'y pouvais rien moi. J'etais comme ça c'est tout. Et puis j'avais bien vu que l'amour c'etait pas vraiment un sentiment si positif que ça. Ouais suffisait de voir Yubel et ce qu'il avait fait par amour. Ca faisait peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Van H'

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 14/03/2013
Age : 30

MessageSujet: Re: When it is broken, it will stay that way [Pv Luka Van H]   Sam 16 Mar - 19:32

Le climat… C’était bizarre ouais un peu plus chaud que chez moi. Il fallait me comprendre en même temps, née à Karlstäd j’avais grandi en Suede, puis j’avais parcouru l’europe, et plus tard je m’étais installée en … Allemagne. C’était pas vraiment les climats les plus chauds qu’on puisse avoir. M’enfin.. De toute façon je n’étais pas la pour épiloguer sur les climats, et on savait bien que si j’étais fatiguée ce n’était pas uniquement à cause de ça. Les cernes sous mes yeux étaient du aux cauchemars et aux longues nuits de recherches. Elles étaient du à la fatigue que j’avais accumulée, et à la culpabilité qui pesait sur mes épaules depuis mon premier duel des ombres… Enfin, je soupirais doucement.

— Yep’, je viens de pays froids moi.

Et quand je parlais comme ça mon accent suédois ressortait un peu. C’était drôle, Yûki semblait attirer les suédois à lui. Oui, j’avais entendu parler de ce gay aux cheveux bleus qui restait collé contre lui. Il venait de Karlstäd lui aussi. J’avais vaguement connu la famille Andersen, à l’époque. Enfin, ouais ça n’avait pas d’importance, c’était juste des anecdotes inutiles. J’en avais beaucoup des anecdotes comme ça. C’était quand même étrange que ce soit mon accent suédois qui prédominait alors qu’au final mes années en Suede étaient les plus mauvaises. Enfin… Elle - celle dont le prénom ne sortait plus, celle dont je n’avais toujours pas fait mon deuil, me parlait souvent en Suedois et j’avais gardé ce tic. Le Suedois, ça avait été ma langue natale, mais aussi la langue qu’elle avait continué à me faire pratiquer… M’enfin, ne parlons pas de langues, la mienne n’avait plus servi à grand chose depuis quelques mois maintenant. Moui, autant arrêter de penser à ça, hein…

Non il valait mieux penser aux cours, aux quels Judai n’avait semble t’il toujours pas envie d’assister… Oh je le comprenais, mais quand même. Il était dans cette académie ce n ‘était pas uniquement pour les duels non ? Enfin… Peut être. Je sais pas. J’étais pas du genre à faire des leçons de morale et d’autres trucs du genre, alors je laissais couler un peu.

— Hmmm, alors je te propose un truc, tu viens en cours, et je ne te donne pas de devoirs. Ça te va ? Boui, j’étais pas fan des profs qui punissaient les eleves ou qui les assommaient. Si il n’aimait pas bosser il n’aimait pas bosser, mais je préférais le voir dans une salle de classe plutôt que savoir qu’il trainait un peu partout dehors. C’était un peu ma responsabilité en tant que professeur quand même. Quelque chose que j’avais accepté en signant les petites lettres au bas du contrat, un truc comme ça.

Bref, c’était pas si important hein, nous marchions vers la cafet’ et je préférais changer de sujet pour ne pas le mettre mal à l’aise. Ce n’était pas la peine de forcer, quand ça voulait pas, ça voulait pas ! Je connaissais ça, j’avais jamais été la plus assidue des eleves moi. Ouais bref. On disait quoi… ? Ah ouais, je lui demandais comment était la cafet’ car croyez le ou non, jusqu'à présent j’avais preferé me faire mes sushis - makis et autres joyeusetés du genre dans ma chambre… plutôt que de me mêler à la plèbe… Et j’avais parlé de la cafeteriat juste pour trouver quelque chose à proposer à Yûki. A la base, je n’avais eu aucune envie d’y aller. Alors maintenant… il fallait assumer voilà.

Bon alors la dame était moche, mais elle faisait des bons sandwich. Je hochais la tête.
— Je note ! Un petit sourire aux lèvres je continuais d’avancer. Sa réflexions sur les moches me faisait penser à tellement de gens que je connaissais, et pourtant je mimiquais un ton sérieux pour le sermonner en plaisantant. — Mais voyons Jûdai ! On ne dit pas que les gens sont moches. Pas si fort du moins ! Oh j’étais sure que mon avis allait changer quand j’allais la voir cette dame, ce qui m’amenait à une nouvelle question. — Mais dis moi…. Ils sont tous moches ici ? . Pas que ça … m’interesse, mais quand même, c’était mieux de savoir non ?

_________________

uc'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jûdaï Yûki
Follow me follow me , as I trip the Darkness ...
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 05/03/2013

MessageSujet: Re: When it is broken, it will stay that way [Pv Luka Van H]   Dim 17 Mar - 2:16

Hein ? Elle venait de pays froid ? C'etait la voisine a Johan ? Bon peute etre pas c'est grand comme pays le royaume a mister freeze mais ... La j'avais un doute. J'etais sur d'avoir entendu cette façon de parler quelque part. Et ... C'etaient une histoire d'accent ? Oh j'etais pas doué pour ce genre de trucs.

- Comme Johan alors !

J'etais idiot a parler de lui non ? Ca ce trouve elle allait même pas comprendre pourquoi je sortais ca. Bwarf trop tard maintenant. Faut dire que bon j'en parlais souvent de Johan. C'est que je l'aimais bien quoi ! Je ne pouvais pas expliquer ca de toute façon. Non qu'on ne me demande pas pourquoi c'etait lui qui avait declenché ma folie de l'an dernier. Je ne sais pas. D'ailleurs Yubel avait tenté de me demandé une fois. Parce que oui ca nous arrivait de nous parler quand on se faisait trop chier dans le dortoir. Mais non je ... Non impossible de repondre.

Bref on parlait des cours. Par ma faute. Qu'est ce que je n'avais pas fais moi ... Mais mademoiselle Van H me fis une proposition et je dois avouer que c'etait une proposition plutot allechante. Pas de devoirs ... Mais je devais sortir de mon antre pour y assister hum ... C'etait a reflechir. Enfin c'etait tentant a mort.

- Heu bah faudra que je trouve le courage de sortir du dortoir ... Mais pourquoi pas ! On va dire que ça me va.


Bon pourquoi pas. Ca ce trouve on parlerais de duel des ombres. Ca ce trouve ce cours serait interessant. Oui ca me rapellerais des souvenirs auxquels je ne voulais même plus penser mais bon. Qui ne tente rien a rien comme on dit ... Enfin je crois que c'est ce qui ce dit.

Bref on se dirigeais vres la cafet et je parlais de sandwichs ... Et de moche. Oui bon hein on fait ce qu'on peut et puis c'etait toujours amusant comme annecdote apres tout. Sauf que ma professeur ne semblait pas vouloir que je dise des gens qu'ils etaient moche. Enfin c'etait de l'ironie. Non je n'avais pas peur de me prendre la féssée.

- Bon je ne le dirais plus.


Et sa remarque me fis .... Eclater de rire. Oh je n'etais pas d'humeur mais la ca m'avasi vraiment tué. Enfin j'etais presque quasiment sur de connaitre la tete des personnes qu'elle avait pu rencontrer. Oui y'avait pas de doute la dessus. Elle avait du tombé sur nos perles du personnel enseignant !

- Bah non ! Regardez moi !

J'attendais de voir sa reaction. Non pas que je voulais la dragué hein ? Mais juste que je voulais savoir si elle me trouvais moche ou pas ! Enfin non je m'en moquais c'etait juste pour la faire chier. Surtout que la vu ma tete deconfite je savais tres bien que je ne devais pas etre des plus agréables a regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Van H'

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 14/03/2013
Age : 30

MessageSujet: Re: When it is broken, it will stay that way [Pv Luka Van H]   Dim 17 Mar - 3:10

Vous voyez… Il suffisait que je pense à Johan Andersen, le héros aux bêtes de cristal, pour que soudain son nom resonne dans la bouche de mon interlocuteur. Je souriais doucement. Ainsi ce que certains racontaient était vrai. Johan et Judai avaient une histoire. Peut être pas quelque chose de sexuel, ou quoi que ce soit, mais la façon dont le petit rouge venait de prononcer le prénom de mon compatriote ça me faisait penser qu’il y’avait un truc. De l’admiration peut être. De l’affection… Surement. Et peut être un peu d’amour. Mais… Je n’étais pas la femme qu’il fallait pour juger de l’amour de l’un envers l’autre. Je me contentais de sourire légèrement.

— Nous venons de la même ville. Karlstäd, en effet.

Mais je ne voyais pas de quoi épiloguer la dessus. Je préférais parler d’autre chose. Pas de mon enfance à Karlstäd. Pas de la maison familiale. Pas de mes parents ,et surtout pas de cette famille qui avait probablement oubliée mon existence. Je n’étais jamais qu’une ratée, qu’un échec dans leur parcours sans faille. Je n’étais jamais qu’une moins que rien. Je n’étais jamais que rien en réalité… Une sorte de nuisible, d’inexistante. Mais qu’importait. Il suffisait. Je n’avais pas le cœur ni la tête à penser à ça. Et … ça ne changerait pas de si tot.

Non, il valait mieux parler un peu des cours aux quels Yûki n’assistait pas, et je lui proposait quelque chose. Venir en cours en echange de ne pas avoir de devoirs. Normalement il aurait du sauter sur l’occasion non ? Ouais, normalement. Mais Yûki n’avait pas l’air normal… Et je tiltais un peu quand il parlait du courage de sortir du dortoir. Ah Yûki… Petit Yûki. Je m’arretais posant ma main sur son épaule.

— Ne t’inquiete pas. La semaine prochaine, je viens te chercher par l’elastique de ton slip si il le faut, mais tu assistera à mon cours.

Je n’avais rien de la prof conventionnelle au final. Et j’esperais qu’il ne prenne pas la mouche. Mais bon, au pire, ils n’allaient pas me virer non… ? Je l’avais pas vraiment menacé, enfin… Un peu. Et puis de toute façon la conversation toute entière qu’on avait n’avait rien de professionnel, parce que parler de la beauté du personnel…. Hum Hum. C’était moyen ça LVH… Mais soit. Au moins c’était drôle. D’ailleurs il venait d’éclater de rire à ma question. Hum. Oups. J’aurais peut être pas du dire ça, mais comme on dit chassez le naturel il revient au galop. Au grand galop avec moi hein. Je souriais doucement.

Lui hein… ? Je le toisais de haut en bas en esquissant un nouveau petit sourire en coin.

— Hmmm. Tu n’es pas trop mal c’est vrai pour un échantillon du genre masculin. Mais je parlais de la beauté du personnel et des enseignants. Parce que pour le moment.. Enfin, tu vois ce que je veux dire. Comme je l’avais pensé quelques secondes plus tot, le détournement de mineurs ce n’était pas mon truc du tout. C’était pas très beau les filles à cet age la en plus. Je haussais un peu les épaules. Lassée. Blasée.

Enfin ! Nous arrivions à la cafétériat, qu ne serait je l’esperais, pas trop remplie, et d’un mouvement rapide et élégant je lui ouvrais la porte.


_________________

uc'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jûdaï Yûki
Follow me follow me , as I trip the Darkness ...
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 05/03/2013

MessageSujet: Re: When it is broken, it will stay that way [Pv Luka Van H]   Dim 17 Mar - 18:18

Ben ça alors. Le monde etait petit ou l'ecole etait en partenariat avec la même ville au nom divin tout droit sorti d'un catalogue Ikea ? Elle venait de la même ville que Johan ? Bon je ne sais pas si c'etait grand ou petit la bas mais bref elle avait l'air d'avoir deja entendu parler de lui en tout cas. Elle n'avait rien ajouté de plus mais moi je dois avoué que ça m'avais rendu curieux la d'un coup.

- Ah bon ? Et vous vous connaissez ?


Décidement ce Johan depuis quelques temps il arretait pas de trainer avec des flles non ? Parce que deja son arrivée avec l'infirmiere etait bizarre. Enfin je ne sais pas s'il etait vraiment arrivé en même temps qu'elle mais bon. Moi je les avait vu ensemble. Et ça m'avais paru louche. Trés louche même.

Donc passons au sujet qui fache. Les cours. Avant au moins j'y allais. Pour y dormir mais je posais mes fesses dans une salle de classe. Maintenant je ... Non c'etait tout simplement dur de reprendre une vie normale apres tout ce qui c'etait passé je crois. Mais elle c'etait arrété avant de posé une main sur mon epaule. Moi qui m'attendais a la remarque compatissante du professeur c'etait raté. C'etait même plutot violent. Elle en voulait a mon slip en plus ! Nooon ! De quel droit ? Personne ne touchait mon slip ! Même pas Yubel ! Même si je sais que ça lui aurait plus.

- Ah oui carrement ... Enfin tant que vous ne me fouettez pas ça ira je suppose.

Oui bon en même temps elle m'avais tendu une perche la. Okay j'avais changer mais je ne pouvais pas m'empecher de dire des betises lorsque l'on m'en donnait l'occasion. Et la c'etait le cas. Enfin lorsque l'ont parlait des moches aussi. D'ailleurs ça m'avait bien fais rire. Mais je me demandais si elle me mettais dans le même panier. Ce a quoi elle me repondit que j'etais pas trop mal. Ouf. Mais oui je dois avouer que le personnel c'etait pas ça.

- Oh ... Ben ca me rassure. Mais je ne sais pas si je pourrais te rassuré en retour. C'est pas comme si je m'interessais a quoi que ce soi.


Ouais je m'en foutais. Je crois que L'amour ce n'etais pas mon délire. Enfin on choisissais pas ce genre de chose je suppose. Sinon ... Ben les choses seraient bien plus simples. Bon on etait arrivé a la cafet. Voila du positif. Et mademoiselle Van H pourra constater la beautée de notre heu ... Je ne sais pas comment on peut dire ça autrement que "dame qui vends des sandwich"

- Y'a une table la bas. Tu vas manger quoi ?


Moi je mangeais de tout de toute façon alors il n'y avait pas de soucis pour le choix. J'avais pris un sandwich totalement au hasard d'ailleurs avant de rejoindre notre professeur de mythes en attendant qu'elle fasse son choix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Van H'

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 14/03/2013
Age : 30

MessageSujet: Re: When it is broken, it will stay that way [Pv Luka Van H]   Ven 22 Mar - 0:16

Le nom de Johan étrangement faisait légèrement réagir Yûki. Quand je vous disais qu'il y'avait quelque chose entre les deux. Quelque chose de peut être affectif. Amoureux. Quelque chose comme ça… Bah, moi je m'en fichais. Johan et moi n'avions pas élevés les porkesses ensemble… Et je ne m'intéressais pas vraiment aux personnes plus jeunes que moi. Hmm, non, vraiment pas en fait. Bouais, j'haussais un peu les épaules quand il me demandait si on se connaissait.

— De nom juste, Jûdai. Juste de nom… Pas la peine d'être jaloux.

Un petit clin d'oeil, je voulais en savoir plus sur la relation qui liait les deux hommes. Je devais avouer être très curieuse, sur la dose d'homosexualité dans cette école de duel. Oui, parce que la dernière fois, j'avais enseignée à Poudlard et il y'avait plus de gays que d'héteros. histoire de savoir si je risquais de me faire renvoyer parce que je préférais les femmes, ou parce que je n'étais pas mariée, trois enfants… Mmh, nous verrions bien de toute façon hein. Pour changer un peu de sujet je lui parlais des cours, et d'un sujet qui dévia très vite sur le pourcentage de personnes…. belles ou de celles qui l'étaient moins, comme la dame de la cafetériat. Petit rictus sardonique aux lèvres je le rassurais néanmoins, laissant échapper un petit éclat de rire quand il me dit qu'il ne pourrait pas me rassurer à son tour. Tiens donc… Il ne s'intéressât à rien, ou alors… Il s'intéressait juste aux hommes. Je lui souriais chaleureusement - si, je vous assure, ce mot peut aussi s'appliquer à moi. Rarement mais de temps en temps. Promis. - en parlant doucement.

— T'inquiete pas je me vexerai pas. c'est pas comme si j'avais prévu de te séduire avec un sourire ravageur et de violement te faire l'amour dans la cafétériat. Tu n'es pas mon genre. Et tu es trop jeune.

J'aurais presque pu rire encore, si le simple fait de parler de ce à quoi m'intéresser ne m'envoyait pas dans une déprime sans fond, et je lâchais de maniere plus… dépressive. — De toute façon… Je ne m'intéresse plus à rien moi non plus.

L'amour c'était juste une grosse merde dont on pouvait se passer pour vivre, mais qui nous rongeait de l'intérieur une fois qu'on l'avait connu. Aimer c'était perdre et souffrir le martyre. Je n'en pouvais plus moi… Hmm, l'ouverture des portes de la café' me changea légèrement les idées. Oh putain… Elle était moche la grosse dame. Je me mordais un peu les lèvres, et je répondais à la question de Yûki. — Je… Oh des sushis. Me léchant vaguement la lèvre, je me saisissais d'un plateau de 10 sushis au saumon. C'était… Mon petit péché mignon. M'enfin, fallait bien des avantages à vivre au Japon non ? — Allez viens. Et sans attendre de réponse j'entrainais Yûki à ma suite vers une petite table.

— Alors Jûdai, il parait que t'es un vrai héros ici toi… ?

Quitte a être la, autant faire un peu la conversation non ?

_________________

uc'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jûdaï Yûki
Follow me follow me , as I trip the Darkness ...
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 05/03/2013

MessageSujet: Re: When it is broken, it will stay that way [Pv Luka Van H]   Jeu 28 Mar - 22:42

Hein ? Pourquoi elle me disait que j'etais jaloux ? Je n'etais pas jaloux. J'avais juste dit ça comme ça. Enfin il m'arrivais d'être jaloux parfois mais n'empeche que c'etait toujours justifié. Quand je l'etais j'avais mes raisons. J'etais certain que ce n'etait pas pour rien donc bon.

- Mais heu ... j'ai rien dis ...

Heu je me demandais pourquoi elle me parlait de jalousie. Mouais ben ça me travaillais vous croyez quoi ? C'est que j'etais bien placé pour savoir que ce genre de sentiment est plutot dangereux. Puis l'amour c'est dangereux. Bon en fait fallait pas que je me pose plus de question. Ni que je lui en pose. Elle allait s'imaginer des trucs. Quoi que ... Qu'est ce qu'elle pouvait s'imaginer ? Je sais pas moi ! Hum bref revenons en a la cafet et a la dame moche de la cafet. Et puis heu elle avait une imagination debordante. Faire sauvagement l'amour a un eleve dans la cafetariat. Fallait y penser quand même. Je lui fis un leger sourire moqueur avant de dire:

- Oh ben heureusement ! Ma premiere fois au milieu d'une foule en delire dans une cafetariat c'est moyen quand même ...


Bah ouais ! Ohoho c'est que la discution partait loin quand même ! Mais je crois que ça l'avait démoralisée de parler d'ebats sexuels. Ah non ça devait pas être ça.

- Plus ?


Heureusement j'avais demandé a ma prof ce qu'elle voulait manger ça detendait. Elle voulait manger des sushi hein ? Oh c'est vrai que c'etait bon ça aussi. En même temps moi je pouvais manger la cafet entiere. C'est donc apres avoir saisi son plateau qu'elle m'attira plus loin pour aller s'asseoir a une table. A peine assit je mordais dans mon sandwitch. Un heros ... Je ... Mouais ...

- Plus ou moins ... Enfin j'aurais aimé.

Mais je ne l'etais pas. Parce que pour être un heros je ... Il y avait des evenements qui n'auraient pas de se prouire l'an dernier. En fin de compte nous etions tous entier mais c'est pas pour ça que je pouvais oublier ou tirer un trait sur le passé. J'avais commis des actes impardonables. Enfin ... Ce n'etais pas moi en fait mais je restais persuadé que j'aurais pu faire mieux. Que j'aurais pu lutter. Que j'aurais pu changer les choses. Et du coup dans tout ça j'en laissais presque mon sandwitch de coté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: When it is broken, it will stay that way [Pv Luka Van H]   

Revenir en haut Aller en bas
 
When it is broken, it will stay that way [Pv Luka Van H]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche technique et news de Stay with me
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)
» Earthquake Relief Where Haiti Wasn’t Broken
» BUT I'LL ONLY STAY WITH YOU ONE MORE NIGHT - 9 JUIN, 2H24
» I WALK THIS EMPTY STREET ON THE BOULEVARD OF BROKEN DREAMS - 20 JUILLET, 18H34

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yu-Gi-Oh! GX RPG :: L'île de la Duel Académie ! :: La Duel Académie :: Couloirs-
Sauter vers: